Quelle est la température conseillée pour chauffer son habitation ?

De nos jours, nombreux sont les outils de chauffage et les programmateurs à adapter pour atteindre une bonne température ambiante. Chaque pièce doit avoir la température la plus adaptée. C’est la raison pour laquelle on doit régler la température avec des outils spécifiques. 

Quelles sont les températures idéales pour chaque pièce ?

Pour assurer le confort avec une température adéquate et pour baisser les consommations énergétiques, vous devez respecter les températures recommandées pour chaque pièce. La température n’est pas la même dans votre habitation. Le code de la construction et de l’habitation recommande une température de 19 °C pour votre salle de séjour ou d’autres pièces à vivre telle la salle à manger et la cuisine. Étant donné que la couette vous réchauffe la nuit, un chauffage n’est pas nécessaire afin d’avoir une bonne nuit de sommeil. Partant de ce fait, la température parfaite dans une chambre à coucher varie entre 16 et 17 °C. Mais si vous avez un bébé, il vous est recommandé de régler la température à 19 °C. Pour votre couloir et vos toilettes, la température idéale est à 17 °C. Si vous avez une pièce libre, réduisez votre facture énergétique en optant pour une température de 12 à 14 °C. Pour vous donner un meilleur confort, votre salle de bain sera beaucoup plus relaxante de 19 à 22 °C.

Comment réguler la température en utilisant un chauffage ?

Pour faire des économies et pour ajuster la valeur de la température de chaque pièce, vous pouvez utiliser un robinet thermostatique ou un thermostat. Pourtant, il existe des appareils plus coûteux qui permettent d’économiser de l’énergie. Vous devez faire très attention, car si vous augmentez votre température d’un degré, votre dépense s’élèvera de 7 %. Si vous avez un programmateur, diminuez la température quand vous sortez. Avant votre arrivée, le programmateur remet automatiquement la température à la normale. Vous pouvez également modifier la température de votre salle de bain.

Quels sont les autres facteurs à prendre en compte ?

Ne négligez pas le taux d’humidité à l’intérieur de votre maison, car il joue un rôle important pour votre santé et votre confort. Généralement, il doit être entre 50 et 55 %. Si ce taux est anormal, vous réaliserez l’impact sur votre bien-être. Quand il est très faible, l’air altérera votre fonctionnement respiratoire. Et s’il est très haut, la structure de vos bois sera abîmée par la moiteur. Le taux d’exposition au soleil intervient aussi dans le réglage de la température de chaque pièce.

Combien compte t-on de fournisseurs de gaz et d’électricité ?
Aides aux travaux énergétiques : comment bénéficier des aides ?